Saturne carré à Uranus - 1er passage, Février 2021



Pas moins de 6 planètes en Verseau en ce mois de Février. Le Soleil, la Lune (qui le rejoindra pour une nouvelle Lune du 11 à 23° comme pour attirer notre regard vers ce que nous pouvons en ce moment planter dans ce signe hautement collectif et tourné vers l'avenir), Mercure, Vénus, Jupiter et Saturne.


Petit aparté pour Mercure devenu rétrograde le 31 Janvier à 26/27° du Verseau. Durant sa rétrogradation et comme toujours le messager ailé nous invitera à réfléchir avant d'agir. Il nous invite à être plus attentif à tout ce que Mercure peut représenter : communication orale ou écrite, réflexions/pensées, contrats, relation avec les frères et sœurs ou l'entourage proche en général. D'autant qu’en Verseau, signe régit par Uranus, il peut être trop direct, abrupt, voir extrêmement vindicatif. Vigilance donc pendant ce temps de rétrogradation. Il redeviendra direct le 22 Février, avec toujours le risque d'être un peu trop radical dans sa façon d'être aussi, d'ici là c'est un bon moment pour réfléchir à sa façon de penser et sa communication, et l'adapter si nécessaire. Mercure en Verseau est très actif au niveau des idées innovantes et créatives, alors utilisons cette énergie afin qu'elle puisse amener dans nos vies des transformations positives.


Une ambiance très Verseau donc, très 'Uranienne', tendue, électrique, inventive et réformatrice si l'on veut bien.. Et dans ce mois important au niveau astrologique Saturne en Verseau forme un carré exact avec Uranus en Taureau le 17, à plus ou moins 7°.


Un carré est toujours le signe d'un bras de fer, un moment de crise et d'engagement. Lorsqu’il concerne des planètes rapides la tension est tout aussi réelle, mais elle est plus réduite dans le temps et par conséquent moins décisive dans nos vies. Lorsqu’il est question des planètes lentes la tension peut prendre des allures de grands bouleversements, de prise de décisions engageant l'avenir, de choix majeurs.

Ici des énergies opposées s'affrontent. Là où Saturne veut conserver les structures et organisations érigées de longue date, là où il demande comme à son habitude de la patience et où il maintient son désir de maintenir le statu quo, Uranus exige le changement pour tout ce qui est devenu obsolète et ne sert plus notre évolution. Maître du Verseau il exige de tirer les constructions de Saturne vers le haut, la matière doit prendre une autre dimension. Non pas qu’elle doive disparaître ou être réduite à une chose secondaire, mais elle doit être questionnée dans son expression, son utilisation et sa finalité.


Uranus demande d'élever les tours que Saturne a construite vers le ciel, tout à son exigence de verticalité. Il demande à ce que levions nos regards vers le haut pour comprendre que nos pieds enracinés dans le sol doivent servir à ce que nos têtes touchent les étoiles. Et Uranus veut le changement immédiatement. Pas demain, pas plus tard, pas peut-être. Pour lui les choses n'ont que trop tardé. Un peu jusqu’au boutiste Uranus ne s'encombre pas des détails.

Or, nous ne pouvons pas défaire ce que Saturne a construit. Mais assurément nous pouvons le modifier, le modeler et l'orienter différemment. Nous pouvons inventer une nouvelle façon de régir la vie, de nouvelles structures et organisations. Utiliser nos savoirs et nos acquis (Saturne) pour créer quelque chose de nouveau (Uranus) plus en adéquation avec ces énergies du Verseau. Là Saturne (la sagesse) peut se mettre au service d'Uranus (l'éveil) afin de travailler ensemble à un monde meilleur.

Ce carré majeur va se reformer le 14 Juin, d'ici là Saturne sera devenu rétrograde, et dans son mouvement symbolique de retour il passera de nouveau au carré d’Uranus. Puis, en fin d'année redevenu enfin direct, il reformera une dernière fois ce carré le 24 Décembre. J'aurais l'occasion d'y revenir d'ici là.


Avec les planètes lentes, l'orbe durant laquelle l’aspect est actif est plus grande qu’avec les planètes rapides. Ici on peut compter au moins 6 à 8 semaines de chaque côté de l'aspect exact, et comme l'aspect se reforme 3 fois nous pouvons nous préparer à vivre avec lui tout au long de l'année. Les rétrogradations des lentes ont ceci de remarquable qu’elles offrent réellement un espace de changement, du temps pour comprendre ce qui est à l’œuvre entre le 1er et le dernier passage de l'aspect exact. Avec pour but de pouvoir prendre les actions nécessaires afin que ce 3ème passage puisse nous permettre d'avancer au plus proche de ce que nous souhaitons. L'astrologie est une longue vue si tant est que nous utilisions ses messages en ce sens.


Nous pouvons tous voir dans le monde le bras de fer puissant entre des énergies arque-boutées sur la volonté de maintenir le statu-quo, et la nécessité absolue de réformer ce qui va à l'encontre de la vie. La bataille a lieu aussi dans nos vies à un niveau plus personnel dans les maisons concernées par le transit, celles qui abrite le Verseau et le Taureau. A moins que nous ayons déjà équilibré ces forces en nous et que nous ayons appris à dompter nos propres impulsions et conflits, il va nous falloir faire face à des choix importants pendant ces prochaines semaines et prochains mois.


Rien n'est acquis. Dans cette ambiance globale la Nouvelle Lune du 11/02 reçoit un carré de Mars augurant quelques jours possiblement difficiles et j'aurai presque envie de dire, n'écoutons pas !. Fermons nos antennes pendant ces quelques jours autour de la nouvelle lune, où juste pendant quelques heures, et concentrons-nous sur le verseur d'eau qui, dans un parfait équilibre intérieur est agit uniquement par la volonté de faire circuler cette eau-de-vie d'un côté, puis de l'autre. Inlassablement.


Lorsque viendra la Pleine Lune du 27/02 à 9° du signe de la Vierge, Uranus sera toujours en carré à Saturne mais il formera aussi un sextile au Soleil et à Vénus, ainsi qu'un trigone à la Lune. Peut-être un premier germe de ce qui aura été planté le 11 pour la nouvelle lune ... aussi plantons, nourrissons et faisons germer maintenant les graines de demain. Et celles d'après-demain.